ZAIO ET LA LIBERATION DE L’ALGERIE

آخر تحديث : الجمعة 11 فبراير 2011 - 9:06 مساءً
2011 02 07
2011 02 11

par :  Selem  MOQRAN

L’apport des  Ouled Settout, des Kabdana et des différentes tribus qui composent la population de Zaio (Nador) est incontestable dans la libération de l’Algérie,  n’en déplaise aux caciques du F.L.N.

Hier encore un certain Houari Boumediene  trainait de Zaio, Séghanghan jusqu’à Oujda, en passant par  le port de Cap de L’Eau   et  ses  arrivages  via l’Egypte. Il  partageait avec les Marocains le couscous et le thé, les parties de cartes et de dominos et les moments de péril et d’inquiétudes.

A  Zaio, les Algériens étaient chez eux, au Maroc.  Des maisons  étaient mises  à leur disposition  pour l’hébergement et les réunions. Les hangars de …étaient réservés au stockage des armes  qui passaient en Algérie dans des sacs de jute et les fermes avoisinantes  leur servaient de caches.

Les  Ouled Settout  et  Kabdana  étaient liés à la cause algérienne par un pacte d’honneur.  En plus des souscriptions, chaque fellah lui réservait, en espèces, l’équivalent  de  un-dixième de sa récolte. Pour les paysans, c’était un devoir, un témoignage et une fierté.  C’est ce qui fait dire à  l’un d’eux  que  « Boumédiene  n’a pas honoré ses engagements. »  A Zaio, il se raconte des  souvenirs sur cette époque, tantôt plaisants, tantôt dramatiques  mais horribles  quant à la façon  des dirigeants de régler ses comptes à l’un de leurs frères de lutte.

Après l’indépendance  de l’Algérie, celui qui s’asseyait en tailleur pour une partie de cartes, qui prenait des mains  d’un Marocain  un bol  de petit lait pour étancher sa soif,  rentre en Algérie. Il renverse  Ahmed  Benbella  en 1965,  expulse 45 000 Marocains en 1975  et  envoie ses soldats tuer et se faire tuer à Amghala  en 1976. Il meurt dans des conditions mystérieuses le 27 décembre 1978.

Source : Maroc-Hebdo  International

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

التعليقات3 تعليقات

  • oui,c’est vrai,la plupart des dirigeants actuels en algérie sont passé par le maroc et il y a plusieurs témoingnages en ce sens.ce qui est nouveau pour moi c’est que houari boumediene a vraiment vécu à zaio

  • كآينــة الهوآري رجل والرجآل قليل مآشي هد بوتفليقــة انآ مع التغييـر في الجزآئر بآش انسآو شويآ القضية ديآل الصحرآء
    يغتهآ تنود في الجزآئر بآش ابعدونآ شويآ
    خويآ المقآل ديآليك خآصيك تضيف ليهـ شويآ ديآل اللمسآت
    خآصو شويآ لكن على العموم مشكور ووآصل ابدعآتك في انتظآرك مآ تقدمهـ اقلآمــك /

  • alhawari bomadyan mazal annass fi zaio kayssalolo lafloss,wahad alanssan 3ajoz ahkalya anna 1 mol al9ahwa mab9atch alyom assmayto bozof,kant 3ando 9ahwa ,okan alhawari bomadyan kayaglass fi had alma9ha anadak,bissifatihi 3asskari