Pour des enfants vertueux

آخر تحديث : الأربعاء 23 مايو 2012 - 12:07 مساءً
2012 05 23
2012 05 23

Nous sommes les fruits d’un vécu, d’un stock d’apprentissages, d’une réalité anthropologique comprise dans la genèse de l’humanité. C’est une réalité assez

Complexe que l’homme est appelé à appréhender. Pour cela, il se doit de s’y préparer. Ainsi, doit-il se soumettre à deux principes fondamentaux ; celui de l’assimilation et celui de l’accommodation. Ce sont ses facultés cognitives qui sont à même de favoriser l’accès à sa vertu. Et c’est par cette noble qualité que l’enfant ; homme de demain, acquerra cette perméabilité à la pédagogie de l’altérité.

Depuis « le stade du miroir » tel que Jacques Lacan l’a théorisé jusqu’au « cogito ergo sum » de Descartes, l’enfant s’élance dans une dialectique d’identification  plus au moins narcissique, où il doit faire face à autrui. Je reprendrais bien volontiers les propos de Lacan : « Pourquoi dire « je » s’il n’y a personne à qui l’opposer ? Le sujet est donc social. Il a besoin de l’autre pour se constituer. »

Comment et par quelles règles d’or peut-on réussir un tel projet ?

Par le biais de la douceur, de la persuasion, par les sages adages, par les bons modèles comportementaux, on arrive à prémunir notre progéniture contre les aléas de la vie.

Le contexte social dans lequel nous vivons assiste à une prolifération vertigineuse de courants déviationnistes. Beaucoup de corrompus visent la destruction des mœurs et des valeurs humaines, d’où le recours à de nouvelles consignes éducatives s’avère primordial.

Le père d’autrefois qui procrée et laisse à sa femme le soin de faire le reste n’a plus de place dans les foyers conjugaux d’aujourd’hui. Dans la plupart des cas, les enfants inspirent la piété, la tolérance, l’altruisme ou l’aversion, l’infamie et le crime de leurs propres parents. Il est des cas rares où l’enfant fait fi des principes éducationnels de sa famille.

Le bon choix du conjoint est capital.

Certaines attitudes comportementales sont transmises à l’enfant par l’un des parents issu d’un lieu de débauche. Cependant, un parent réputé indécent aurait dans le meilleur des cas, un impact négatif sur l’enfant, lequel entachera sa vie en société à jamais. Ainsi, mis au pilori par son entourage, il aura peu de chance d’échapper à la délinquance ou à la psychose.

Une naissance déshonorée attire humiliation et diffamation. Par contre, lorsque les parents jouissent de l’estime publique, leur image va grandissante dans l’esprit de leur enfant et ne peut constituer aucun complexe chez lui.

L’enfant tend toujours à s’identifier à son procréateur. Mis à part les ressemblances  physiques d’origine génétique, A ses débuts, il doit procéder par l’imitation de ses parents dans les mimiques du visage, dans l’accent au niveau de l’articulation et parfois même dans l’allure à la marche. Ainsi que son psychisme et son quotient intellectuel se développent depuis les premiers mois de son apprentissage. Un Français, à priori, naîtra chrétien et parlera français. Un arabe aussi, dans son pays d’origine, naîtra musulman et parlera arabe ou amazigh selon le clan qui le contient.

Si les couples mariés savaient en toute conscience le rôle qui leur est incombe vis-à-vis de leurs enfants, beaucoup d’entre eux renonceraient à en avoir de peur de faire des démons. Des études psychanalytiques ont souvent conclu qu’un parent sadique transmettra à son enfant un comportement agressif. Nous avons pu constater ce phénomène lors des réactions violentes dont font preuve certains individus dans la rue ou certains de nos disciples à la moindre excitation en classe. Un comportement

calqué sur celui qu’adoptent leurs pères pour punir et violenter leurs mères. L’on peut déduire que l’enfant est semblable à cette pâte à modeler et c’est aux parents de la travailler afin de forger l’homme de demain.

Parfois, pour créer un climat de détente, on se concerte autour de l’enfant qui devient un centre d’intérêt de toute la famille. Puis, on l’incite à lancer des injures à quelqu’un comme pour s’amuser. L’enfant se démène tant bien que mal à produire ces méchancetés. Ce sont ces mots mal prononcés ou totalement déformés qui provoquent cette jovialité éphémère, et qui, à la longue, se gravent dans sa mémoire et prendront un air très sérieux. Toutefois, il y a mille jeux ludiques où l’enfant est sollicité à faire son numéro et dont il tirera profit à tout âge.

Bien souvent, on frappe à la porte. Nous regardons par le judas ou par le trou de la serrure. Si nous ne désirons pas cette personne, nous chargeons notre enfant d’aller répondre que nous ne sommes pas là. L’enfant s’exécute. Bon débarras ! Et le problème est réglé. Attention ! Détrompons-nous ! Le problème n’est résolu qu’avec  le visiteur car nous venons de commettre un crime en enseignant le mensonge à notre enfant.

Un autre cas de figure et qui semble influencer négativement la conduite de notre enfant. C’est le manque d’harmonie et d’entente dans les procédés éducatifs au sein d’un même couple. C’est quand l’un tient « le bâton » et l’autre « la carotte ».Et qu’est-ce qu’on aura en conséquence ?  « Un enfant gâté »

Malheur à des parents qui produisent de pareils modèles !

Avant d’interdire un quelconque acte à son fils ou à sa fille, assurons-nous qu’il nous est nous aussi prohibé et pour des raisons bien définies et du coup, mettons notre enfant devant le fait accompli. Aussi, avant de le blâmer ou de l’admonester pour un comportement jugé malpropre, faudra-il vérifier si cela n’a pas été une imitation de notre profil.

L’âge préscolaire et l’âge préadolescent sont deux âges décisifs dans le développement psychosocial de l’enfant. Et donc, une attention particulière doit être portée à ce stade.

Un dialogue en permanence doit s’instaurer entre parents et enfants où l’échange d’impressions et d’opinions est prioritaire. Le suivi de l’enfant est constant durant tout son cursus scolaire. Puis, il va falloir habituer l’apprenant à cet accompagnement affectif depuis son bas âge au point d’établir une relation d’interdépendance et de mutualité « parents-enfants ». Chez nous, dans la majorité des foyers marocains, il est malheureux de constater que beaucoup de gens disposent d’un « temps à revendre ». Ces spécimens s’empilent dans les cafés où ils passent des journées entières aux jeux de cartes ou de dé, sans se soucier de la nichée.

– Que peut-on attendre de leurs enfants alors ?

– Quel modèle de gestion de leur temps doivent apprendre ces enfants ?

La notion du temps est une condition sine qua non. L’enfant doit apprendre à s’organiser à l’intérieur de son foyer comme à l’extérieur de chez lui. Une répartition des horaires voire un vrai planning de son temps s’impose ; celui de l’année scolaire n’est pas le même que celui des vacances.

 

Avec l’avènement des nouveaux produits technologiques, le contrôle s’intensifie. Au téléphone portable, déjà une occupation qui distrait les jeunes à L’excès, s’ajoute l’internet ; cet espace où l’adolescent parait s’isoler à la quête de solutions à sa déprime. Une importance très particulière doit être donnée à cette

découverte qui est, certes, un espace fondamental de l’information, mais  un grand facteur de risques.

L’internet doit être un outil familial et le rôle des parents dans l’emplacement de cet engin est déterminant. Le lieu le plus commode est la salle de séjour où l’usage serait commun. Ainsi, aucune manœuvre ne doit échapper au contrôle parental.

Aussi bien dans la rue que dans les établissements, quoique l’enfant ait acquis beaucoup de vigilance, son âge mental ne peut éloigner toute vulnérabilité, puisque les mauvaises fréquentations risqueraient de lui apporter préjudice.

Arrivé au seuil de l’école, l’enfant doit évoluer dans un cadre d’apprentissage consubstantiel à celui des parents qui lui permettra l’édification d’une personnalité saine et harmonieuse.

 

Plume :  Abdel Hamid EL Badaoui.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

التعليقات29 تعليق

  • Les parents restent le meilleur exemple à suivre pour les enfants, des parents vertueux :

    Selon Jaber (ra) le Messager d’Allah a dit : « Allah rend vertueux le fils dont le père est lui même vertueux ; et il en fait de même avec son petit fils, et ainsi que les gens de son entourage. Allah les préserve tous tant que l’homme vertueux est parmi eux »

    (ibn Mardouya et Abou Moouhamad Al-Ançari)

    Selon Ibn Omar (ra), le messager d’Allah a dit : « Soyez vertueux avec vos parents, et vos enfants seront vertueux avec vous. Soyez vous-mêmes chastes et vos femmes le seront »

    (At-Tabarani jugé authentique par Al-Hakim et Al-Moundhiri)

    Al-Foudhayl Ibn Iyadh (ra) raconte : « Un jour ayant aperçu un homme en train de bâcler sa salat, Malik ibn Dinar dit : » Comme j’ai pitié des ses enfants ! » On lui dir alors » Ô AbouYahya ! C’est lui qui bâcle sa salat et tu as pitié de ses enfants ? »
    il répondit : « C’est le plus agé d’entre eux, et c’est de lui qu’ils apprenent »

    (Al khatîb)

  • بسم الله الرحمان الرحيم
    أولا أشكر زايو سيتي على هذه البوابة التي سمحت لنا أن نتواصل ثقافيا وهذا شرف لمدينة زايو.
    لكن الغريب أن بعض الإخوان عوض أن يتجاوبوا مع النصوص والمقالات الثقافية ويدلوا بآرائهم لتنتعش المواضيع المطروحة من قبل الإخوان المبدعين ، يسلكون نهج الفايس بوك في تبادل الأشياء الشخصية وذلك بإطناب مرير، ونشكر الإخوان على تفهمهم.
    ولا يفوتني بهذه المناسبة أن أشكر الأستاذ القدير عبد الحميد البدوي على ذلك الموضوع الشيق والذي يعتبر في الحقيقة موضوعاً من مواضيع الساعة (أولادنا أكبادنا تسير على الأرض)
    وشكراً.

  • السلام عليكم ورحمة الله
    الاخ احمد
    بارك الله فيك واحسن اليك وانت محق في ما تقوله ان الصراعات بالمساجد اصبحت كارثية ولاتحمدعقباها مما تسببت في التفرقة والنفور من المساجد والتدخل في شؤون الائمة حتى الامي اصبح يرشد الامام ويناقشه في امور الدين وان تحدث الامام عن الربا يقولون انه يقصدنا وان تكلم عن النميمة يقولون الامام يقصدنا حتى اصبح الامام يتمنى لو انه لم يغادر بلده واما الرؤساء فهم راس كل شر يتمنون ان يبقوا على الكراسى الى ان يرث الله الارض ومن عليها باي وسيلة كانت

  • الى الاخ البالي
    شكرا على الرد الجميل الذي تقبلته بصدر رحب اما رسالتي كانت للتذخكير وكما جاء في القرءان الكريم (( وذكر فان الذكرى تنفع المومنين )) اخي ا الكريم فانا من نفس المدينة التي تنتمي اليها ولكن هذه الضاهرة ما اكثرها انتشارا بين الاخوان المقيمين على مصالح المساجد وربما انت اعلم مني بالمنازعات التي تعيشها الجالية في المساجد في اروبا برمتها الا من رحم الله فهناك نزاعات وصلت ببعضهم الى المحاكم والضرب والشتم والى غير ذلك فانا اعيش هنا العقد الخامس في المانيا واعرف عن قرب ما يدور في ذهن المسؤولين
    واستسمحك مرة اخرى ربما كان في تعليقي شئاما من المبالغة فمعذرة مرة اخرى بين قوسين كما يقال (( راهم طلعونا في الراس هذا الرؤساء )) وشكرا والسلام

  • بسم الله الرحمن الرحيم
    الى الاخ الفاضل احمد من المانيا
    تحية طيبة وبعد
    جوابا على تعليقك اقول لك ايها الاخ المحترم انني لم اكن اقصد بكلامي الشهرة او شيئا من هذ القبيل وانما كنت فقط اذكر صديقا كان يدرس في بلجيكا لم اره مدة طويلة جدا منذ سنة 1987وحينها كنت انا في الودادية ولكي يتعرف علي ذكرته فقط بالماضي واما الوداديات فقد تلاشت عندما رحل الملك الحسن الثاني رحمه الله الى مثواه الاخير واذا كنت تريد فقط ان تلومني عن هذا فجزاك الله خيرا فلا اقول الا حسبي الله ونعم الوكيل

  • هذه النداء موجه الى الحاج البالي اتركوا التعريف والانتماء والالقاب والمشؤولية فانا كذا وما زلت كذا لولا انا لما وجد كذا ولما انهار كل شئ ان دل هذا على شئ فانما يدل على العجب والخيلاء بالذات ما زلت اتذكر قصة لاحد رؤساء الودادية كتب على لوحة وعلقها على الباب في المغرب رئيس الودادية بالمانيا الحاج كذا وكذا

  • TOUT VA BIEN ALHAMDOULILLAH ,JE SUIS A ZAIO ET J ESPERE VOUS VOIR CET ETE INCHAALLAH.MR AL HAJ AL BALI COMMENT VA TU,LA FAMILLE ET LE FRERE ABDLLAH.PASSE LE GRAND BONJOURS A TOUS LES GENS D ESSENNE QUE JE CONNAIS A BIENTOT.

  • السلام عليكم ورحمة الله
    اخي وصديقي العزيز عبد النور السلام عليكم ورحمة الله وبركاته لقد سررت كثيرا وانا اقرا تعليقك في موقع زايو سيتي وانني احييك واتمنى لك السعادة وطول العمر وكم اشتقنا لرؤيتكم وجميع الاصدقاء وكيف هي احوالكم وانني اهدي لك تحياتي والى العائلة الكريمة وخاصة السيد احمد واخوك محمد وتقبل من هنا تحيات صديقك عبد الرحيم الشايب وشكرا والى اللقاء

  • Salut a ould Zaio,maitenant je savait bien qui etes-vous,oh la la !ca fait des annees !!!Ou etes-vous maintenant a Zaio ou ailleure?Salam Salam et aussi les autres amis Lamrini et Ali tes anciens campagons.Merci et salut encore fois j’espere que tout va bien avec vous.

  • SALAM SI AL HAJ AL BALI,HEUREUX D APPRENDRE CETTE NOUVELE,HUY ET CHARLEROI .CES DEUX VILLES ME RAPPELLE DE BEAUCOUP DE CHOSES C EST LA QUE J AI PASSE UNE DES MEILLEURS PERIODES DE MA VIE,C EST COMME A ZAIO.J ESPERE TE REVOIR BIENTOT INCHAALLAH .CE OULD ZAIO N EST AUTRE QUE ABDENOUR.

  • Emotioneel Formidable enfin maintenant je suis content parceqe votre reactions m’ avez presque pu pleuree ( mijn ogen waren vol met tranen ) Allaho Akbaaar merci Mr Hamid et Mr elhaaaj B . Mon prochain exploit et essaier d’avoir connetre le mon d’un autre amis Mr Ould Zaio Ooh je vous laisse car il est temps de priere de Jemaa ولتحمل الفرحة سلا ممممم

  • Salut Si hamid,je vous remercie pour cette premiere reaction,c’est formidable,meme que ce message et pour mon frere Mr Elbali,en tout ca je vous souhaites des bonnes succes de richisser le monde letterair de vos penser vers tous ce que vous voyez entoure de notre vie sociale
    Safait des longues annees que nous nous sommes pas vu,est grace a cette petite portaille qu’on peut comunique.Salut une autre fois,est a toute la famille Badaoui.
    pays-bas:Mohamed Lakhnifri

  • Je tiens à remercier du fond du coeur toutes les voix qui se donnent la peine de lire mes articles. Je les remercie pour leurs chaleureuse tendresse.Mes remerciéments vont aussi à tous ceux qui ajoutent un apport en vue d’ enrichir mes textes. Je partage vos empreintes avec un grand amour. Il y aura bien d’autres articles qui paraitront sur cette agréable pelouse de Zaiocity que notre cher ami et frère Mustapha a mise à notre disposition.,Et pour celà, il me faut accomplir de grandes prouesses pour conquérir la main de mon inspiration et, in fine, être en mesure de servir l’humanité.

    Spécial!
    Messieurs: El Bali et lekhnifri Bonjour ; A vous deux, je dirai que le hasard fait bien les choses vous savez?Le mot “lamwadine” a secoué ma nostalgie . Ce lieu demeure gravé à jamais dans ma mémoire. Savez-vous pourquoi? Lamwadine est mon lieu natal et ma première école fut” oulad Mansour”.
    Merci hbabi f lghourba.

  • Mr Lekhnifri, oui C´est moi Mohamed El Bali le Frere de Abdellah El Bali qui habite en face du stade de Zaio Lyaquid c´est un amis de mon enfance et vous Mr. Lekhnifri vous etes de ma famille parce que mon pere et cousin de Mr. Fathi M´Hamed ( lammadine) et vous etes aussi de lammadine, salam et chokran mon frere

  • Mr hj. Bali j’ ai constate’ ( penser) que vous etes le frere de Mr elbali qui habite à cote’ et en face du stade de Zaio (les annees ’80. ) Est ce que.c’ est vous ??? Les 3 mousquetaires que Tu as recitee’ avez Aussi mes amis ( Abdnor. Ali . Moh et Liaquid…) tu as oubliee’ un autre amis : Zohry hakam Et. Chileeh ??? Ils etais Aussi au. Liège Notre amis prof Badaoui noua à lesser le domaine pour ce connaisse et convertir avec. Les. Ancien chokraaan

  • salut cher prof. nous étions et nous sommes encore fiers des professeurs de votre genre. Ainsi,par votre plume publique, vous venez de finir la mission, la vraie d’un enseignant . encore une fois je vous dis félicitations.
    l’un de vos anciens élèves.

  • السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
    الى الاخ المحترم ولد زايو اهدي اليك تحياتي وسلامي وبالفعل انا اتذكر هذه المدينة البلجيكية الصغيرة فكلما مررت بجانبها متوجها الى مطار شارلوروا اتذكر ثلاثة اصدقاء اعتز بهم واحترمهم وهم لمريني محمد وعبد النور والمزواري علي وانا الحاج محمد البالي الرئيس القديم لودادية الجالية المغربية بمدينة ايسن بالمانيا وحاليا مسؤول ثقافي بالجمعية المغربية لمسجد الموحدين بمدينة ايسن ومن اقدم سكان مدينة زايو وقد سكنتها سنة 1967 م واعيش بالمانيا منذ 35 سنة

  • MERECI SI BADAOUI POUR CET ARTICLE QUI TRAITE VRAIMENT UN SUJET DU JOUR.MALHEUREUSEMENT, TRES PEU DE PARENTS NE S’EN RENDENT COMPTE DE L INTERET DU SUJET QUE TARD.VU LE GRAND INTERET DU SUJET JE PROPOSE A MR BADAOUI DE LE PRESENTER SOUS FORME D EXPOSE DANS UN LIEU PUBLIC TEL QUE LE LYCEE OU DAR ACHABAB AFIN DE PERMETTRE A BEAUCOUP DE GENS D Y ASSISTER ET D EN PROFITER ET AUSS LEUR PERMETTRE DE PARTICIPER EN POSANT DES QUESTIONS ET D ECOUTER LES AUTRES INTERVENANTS. AUSSI JE M ADRESSE A MR AL HAJ AL BALI D ALLEMAGNE PAR CETTE QUESTION S IL LE PERMET.QUE VEUT DIRE POUR TOI ((((((( HUY (REGION DE LIEGE EN BELGIQUE)))))?????.je veux juste savoir s il s agit de mr al bali med que je connais(merci).JE PASSE EGALEMENT LE GRAND BONJOUR A TOUS OULAD ZAIO RESIDANT A L ETRANGER EN PARTICULIER LES FRERES KHNIFRI D HOLLANDE

  • Salut Si Mohamed Elbali.
    Correction,c’est pas la mere de Hamid Badaoui qui est morte,mais ca soeur,c’est la mere de Hmida est Said,donc Hamid c’est leurs cousin.Moi je te connais bien Si Mohamed Elbali.
    Tahiya khlissah.est salut.

  • Franchement l’article vient de discuter un sujet très important, il s’agit d’un sujet qui touche nos enfants, nos adolescent qui à cause de ce problème de l’Ego, ils se veulent être distincts par des comportements bizarres…un article qui mérite d’être publié et discuté. Un grand MERCI pour notre écrivain M.Badaoui

  • السلام عليكم ورحمة الله
    تحية حارة من قلب خالص للاخ الاستاذ حميد البدوي واتمنى له حياة سعيدة وان يحفظه الله من كل سوء واعزيه مرة اخرى في والدته المرحومة اسكنها الله فسيح جنانه واهدي تحياتي الى اخيه سعيد وربما تكون قد نسيت اسم البالي محمد لانه مر عليه زمان ولكنني انا لم انسى عائلة البدوي لاننا تربينا مع بعضنا واخيرا اهديك قصة كنا نقراها في الابتدائي بمدرسة عبد الكريم الخطابي وهي بالرنسية
    – La chèvre de monsieur Seguin

    M. Seguin se trompait, sa chèvre s’ennuya.
    Un jour, elle se dit en regardant la montagne :
    – Comme on doit être bien là-haut ! Quel plaisir de gambader dans la bruyère, sans cette maudite longe qui vous écorche le cou !… C’est bon pour l’âne ou pour le boeuf de brouter dans un clos !… Les chèvres, il leur faut du large.
    A partir de ce moment, l’herbe du clos lui parut fade. L’ennui lui vint. Elle maigrit, son lait se fit rare. C’était pitié de la voir tirer tout le jour sur sa longe, la tête tournée du côté de la montagne, la narine ouverte, en faisant Mê!.. tristement.
    M. Seguin s’apercevait bien que sa chèvre avait quelque chose, mais il ne savait pas ce que c’était… Un matin, comme il achevait de la traire, la chèvre se retourna et lui dit dans son patois :
    – Écoutez, monsieur Seguin, je me languis chez vous, laissez-moi aller dans la montagne.
    – Ah ! mon Dieu !… Elle aussi ! cria M. Seguin stupéfait, et du coup il laissa tomber son écuelle ; puis, s’asseyant dans l’herbe à côté de sa chèvre :
    – Comment, Blanquette, tu veux me quitter !
    Et Blanquette répondit :
    – Oui, monsieur Seguin.
    – Est-ce que l’herbe te manque ici ?
    – Oh! non ! monsieur Seguin.
    – Tu es peut-être attachée de trop court, veux-tu que j’allonge la corde ?
    – Ce n’est pas la peine, monsieur Seguin.
    – Alors, qu’est-ce qu’il te faut ? qu’est-ce que tu veux ?
    – Je veux aller dans la montagne, monsieur Seguin.
    – Mais, malheureuse, tu ne sais pas qu’il y a le loup dans la montagne… Que feras-tu quand il viendra ?…
    – Je lui donnerai des coups de cornes, monsieur Seguin.
    – Le loup se moque bien de tes cornes. Il m’a mangé des biques autrement encornées que toi… Tu sais bien, la pauvre vieille Renaude qui était ici l’an dernier ? une maîtresse chèvre, forte et méchante comme un bouc. Elle s’est battue avec le loup toute la nuit… puis, le matin, le loup l’a mangée.
    – Pécaïre ! Pauvre Renaude !… Ça ne fait rien, monsieur Seguin, laissez-moi aller dans la montagne.
    – Bonté divine !… dit M. Seguin ; mais qu’est-ce qu’on leur fait donc à mes chèvres ? Encore une que le loup va me manger… Eh bien, non… je te sauverai malgré toi, coquine ! et de peur que tu ne rompes ta corde, je vais t’enfermer dans l’étable et tu y resteras toujours.

  • je tiens à dire à tout le monde qui essaient de falsifier les donnés que le soleil est bien brulante pour pouvoir l’attraper dans vos mains , comme vous etes bien loin d’avoir ces professeurs brillants dans les paumes de vos sales mains .. je ne connais pas trop à propos de Mr.Kheyat mais Mr.Oqlid était toujours démocratique et respectueux pour l’opinion de l’autre , et en plus les 2 professeurs ont seulement confirmés pour les étudiants qu’ils ont le droit de protester .. enfin , vraiment l’établissement a perdu sa crédibilité en toute mesure et quant à moi ces deux professeurs sont parmi les rares étoiles brillantes qui restent dans ce lycée .

  • Salut Hamid.
    Merci de cette belle essai,ou il ya des bonne remarques,de notre temps moderne,de cette developpement technogique etc.Au plant educatif,soit a l’etablissement ou le role des parents a la maison,car l’education est plus impotrtante pour le comportement du personne meme n’imotre qui.Mais a mon avis les moyens joue aussi un grand role,puis ce que nos enfants ce que voie dans la societe a une grande influence,quand il voit quelqu’un de son age avait tous,…..comment il est habille,qu’est ce qu’il a….etc
    Donc il ya des differences et des dificulte partout. !!!!!!!!! En tout cas merci.Salut a tout la famille Badaoui
    Pays-bas:Mohamed Lakhnifri

  • Salut très cher confrère!Quelle joie de te lire encore une fois!Ton article est si édifiant.Ton approche éducative reposante sur l’éthique et teintée de psychanalyse et philosophie est très bien conçue.Autant ton analyse est pertinente,autant ta façon de traiter le problème est opérante.Notre société a besoin d’un tel projet éducatif pour faire face à toute déviation de la mission éducative qui s’avère actuellement très difficile,vu la mondialisation et la transformation structurelle de la société tournée en subversion.Le constat saute aux yeux,on voit la défaillance éducative presque partout et à tous les niveaux:vestimentaire,comportemental,verbal.Il est urgent pour tout un chacun de se remettre en question afin de faire un redressement éducatif censé rétablir les bonnes manières.Pour la recette,on a avant tout notre religion dont on ne peut pas se passer.De plus,il y a des règles d’or comme celles édictées par M.Badaoui ou qu’on trouve dans des traités de pédagogie.A vrai dire,si on réussit dans notre projet éducatif,on va avoir une génération bien immunisée contre toute dérive.Du coup,elle sera elle aussi capable de mener à bien sa mission pour les générations futures;d’ou le cercle vertueux.Bravo mon ami pour ton excellent travail!

  • c’est un bon article merci de continuer

  • Bravo vous avez fait une bonne analyse et Vous avez bien touché le cœur du problème. Hélas c’est la dure réalité que nous observons tous les jours concernant la toute nouvelle génération d’enfants d’internet, du téléphone portable, du confort et du bien-être social en général.
    si nous contemplons les hadiths qui suivent nous nous rendrons compte que ce sont les parents qui ont la grande part du culpabilité dans ce problème. voyons les hadiths traduits de l’arabe:
    « Allah rend vertueux le fils dont le père est lui même vertueux ; et il en fait de même avec son petit fils, et ainsi que les gens de son entourage. Allah les préserve tous tant que l’homme vertueux est parmi eux ».
    « Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de l’objet de sa garde. Le chef d’Etat est un berger et est responsable de ses administrés. L’homme est berger dans sa famille et est responsable de l’objet de sa garde. La femme est bergère dans la maison de son mari et est responsable de l’objet de sa garde. Le serviteur est berger dans les biens de son maître et est responsable de l’objet de sa garde. Chacun de vous est donc berger et est responsable de l’objet de sa garde ».
    « Un parent ne peut rien léguer de mieux à son enfant qu’une bonne éducation ».
    «Honorez vos enfants en accordant beaucoup d’attention à leur éducation».
    « En vérité, si l’un d’entre vous s’occupe d’éduquer son enfant, cela est meilleur pour lui que de faire chaque jour, l’aumône d’une demi-mesure aux pauvres ».
    « Lorsque l’homme meurt, ses bonnes actions s’arrêtent à l’exception de trois : une aumône continue, un savoir dont les gens profitent ou un enfant vertueux qui invoque Allah en sa faveur».
    « La meilleure chose dont l’homme ait mangé est le produit de son travail, et le fils que l’homme a engendré est aussi le produit de son travail».

    Les parents restent le meilleur exemple à suivre pour les enfants. Si les parents sont vertueux alors leurs enfants le seront sans doute.

    Bonne continuation mon cher ami tu fais toujours du bon travail.

  • un grand merci a vous cher ami badawi;ce sujet est vraiment interessant;l etre est soumi a plusieures influences qui emerge de son entourage de puis l enfance à sa viellesse .je vous remercie pour tous ce que vous nous avez donné et bon courage.

  • Mercy mon amis. Prof. Hamid vous. Avez raison les jeunes d’aujourduis ont B C P d’avantages. Que nous. (les annees. ’80 ) ya l’internet. Le mobile et autres choses que n, avez pas recitee. Avoir Apps ,À pads , Hyves ,Tuitter, F c bq Et…..Notre generation n’ avais que le Foot. Pourtant ont ai plus ou moin arrivé à notre BuuuuuT. Passe mon Salam a mon amis Hmida. Et Omaar. Et tous les frères Badaoui et mes ancien amis de mon Cartier natal Lhayljadid Ma frs et devenue faible acause de la langue Neerlandais. …….ydhaak rire et merci

  • Peut-étre qu il fallait
    que tu connaisses beaucoup de mauvaises personnes avant de
    connaitre la bonne personne
    afin que tu puisses étre reconnaissant
    lorsqu enfin tu la connaitras
    Ms badaoui
    parfois les reves sont la porte des realités
    Ms badaoui
    vivre Votre vie
    l aigle vit tout seul . le dindon fait troube
    ne recommande pas ce peuple corrompus
    parce que bien dire fait rire. bien faire taire