ZAIO: L’ORDRE CRIMINEL.

آخر تحديث : الأربعاء 25 أبريل 2012 - 8:09 مساءً
2012 04 24
2012 04 25

Zaiocity.net

Qui a donné l’ordre criminel? Est-ce le conseil municipal? Si ce n’est pas lui, est-ce qu’il ne contrôle plus la ville? Pourquoi cet abattage sauvage? Dans quelle politique s’inscrit-il?  Le Maroc vert, la charte de l’environnement  ou la terre brûlée?

Le conseil municipal est appelé à gérer la ville dans l’intérêt des citoyens. Les citoyens ont-ils besoin  de cette image  de la désolation et de ce décor de la mort? Cette horrible mutilation contribue-t-elle à la beauté de la ville? Décidément, c’est le scandale de la Moulouya, et l’agression systématique de la nature qui  distingue la ville de Zaio. Belle distinction! Après celle de la prison.

Les habitants de Zaio méritent la prison. Ils l’ont eue; elle se trouve à 18 kilomètres sur la route de Cap de l’EAU qui attend  d’être restaurée pour désenclaver la région.  L’université  c’est pour Selouan,  l’aéroport et  l’hôpital  c’est pour EL Aroui et la prison c’est pour Zaio. Il reste les arbres, le conseil s’en occupe de façon intelligente comme il l’ a fait avec des arbres qui ont plus de 100 ans de vie, comme il  l’a fait avec  l’architecture de la ville. Incroyable! la bétise en action.

Si le conseil est incapable d’animer la ville, de lui donner un cachet, de construire… il ne doit pas détruire.

Les arbres ont été élagués de bon matin et les branchages bloquent encore l’entrée des maisons. Les débarrasser! c’est la moindre des politesses. S’il vous plaît.

 

حدث هذا العمل الشنيع في الحادية عشر صباحا بحي الوفاق زايو , حيث تم  الإعتداء على البيئة من خلال قطع شجرتين بدون أي مبرر من طرف مأجورين ببلدية زايو . والصور أسفله خير معبر عن هذا العمل الذي يتنافى والتغني بالتحسيس بأهمية البيئة والحفاظ عليها .

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

التعليقات10 تعليقات

  • pour s’assurer au juste de votre réponse,on a essayé de faire ouvrir une enquête sur cette «tempête» a tous les niveaux qui existeut

  • SUR LE PLAN DE LA FORME
    1- Faute de frappe: arbre-arAbe
    2-“tombe” le mot tombe ne convient pas, les arbres n’ont pas de cimetière,ils sont vendus aux Hammam
    3-Quand on signe” INCONNU”,il ne faut pas utiliser “NOUS avons planté” NOUS” représente celui qui parle.

    SUR LE PLAN DU CONTENU
    1-Le quatrième arbre n’a pas été “tué? éliminé?”
    2-Il a été déplacé sur la route de Cap de l’Eau en face du collège Sabra.
    3- Son déplacement a fait l’objet d’une autorisation auprés du Conseil municipal.
    4-L’ingénieur n’a pas voulu signer l’autorisation pour la bouteur(traks) car la ruelle est trop étroite.
    5- Si l’arbre, replanté avec ses racines, a pris ou s’il est mort, c’est votre responsabilité.
    6- La commission chargée de planter les arbres devait penser à l’emplacement du garage de la maison, et de le déplacer vers l’angle de la maison.

    SUR LE PLAN DE LA LOGIQUE
    1- Si le quatrième arbre a été” tué” est-ce qu’il faut tuer les trois autres qui restent?
    2-Est-ce que le crime du premier (d’après vous) peut excuser le crime du deuxième?
    3- avec cette logique vous reconnaissez votre crime, est-ce vous pouvez donner les raisons de cette destruction de la nature?

    SUR LE PLAN SOCIAL
    Est-ce ces arbres causaient un problème à la ville? Si, oui, Lequel?
    S’ils ne causaient pas de problème, pourquoi les avoir taillés?

    SUR LE PLAN PROFESSIONNEL
    Est-ce que le camion était autorisé à sortir? qui a payé le gasoil?
    Pourquoi ne pas tailler en priorité les arbres de la ville qui sont délaissés, puisque c’est le citoyen qui paie le gasoil?

    SUR LE PLAN PSYCHOLOGIQUE
    Ces arbres sont soignés et taillés par les habitants, pourquoi venir les tailler encore une fois? ESt-ce que c’était nécessaire? Si ce n’est pas nécessaire pourquoi l’avoir fait?

    SUR LE PLAN PRAGMATIQUE.
    La question reste posée: QUI A DONNE L’ORDRE CRIMINEL?

    SUR LE PLAN STRATEGIQUE
    Quand on commet une erreur injustifiable, il faut se taire et laisser passer la tempête.

  • suivant et derriere cette abattage des arabes a zaio :je vous demande de trouver et chercher la tombe de la quaterieme arbre d apres la commission chargeé de planter les arbres dans ce quartier ;nous vous signalons que nous avions planter quatre arbres; actuellement nous ne voyons que trois des quatres alors où est le quatrieme?? qui l’a illiminé? qui l’a tué?

  • قطع الاشجار يعد ا انتهاكا خطيرا للبيئة وللشجرة التي من حق الجميع الدفاع عنها أينما كانت وأينما كانوا كما هو مسطر في القوانين الدولية،وقد تم الكشف عن هاته الجريمة من طرف أحد الغيوريين والمحبيين للبيئة والمصلحة العامة بالمدينة ( انظر الصور) …مهزلة السوق…الاوساخ والازبال منتشرة في كل مكان بالمدينة ..واليوم قطع الاشجار…وغداا….من السؤول …..

  • A monsieur Ahmed: Je suis d’accord pour l’élagage des arbres, cela contribue à la beauté de la ville mais regarde bien la 4e et la 5e photo. Est-ce que le travail a été soigné? ou c’est un abattage sauvage? pourquoi les arbres de la ville n’ont pas été élagués? Pourtant c’est là qu’il faut tailler, qu’il faut travailler pour donner à la ville un aspect agréable.
    Sur le scandale de la MOULOUYA, on ne sait rien aussi.Voici la conclusion du reportage de l’envoyé spécial CLAIR RIVIERE :”Alors que s’est-il passé au long de l’oued Moulouya?
    Jusqu’à présent rien n’est prouvé. Les analyses, si elles sont finalement publiées, permettront peut-être de trancher la question. Il faut espérer que dans ce dossier particulier, L’Etat remplira son rôle avec impartialité. ” Clair Rivière, envoyé spécial.

  • ahmed in lam tastahyi fa9ol machi2t

  • هذا ليس قطع وإنما شذب وتلقيح من أجل الاعتناء بالشجر ، أنتم لستم بدراية الأشجار

  • MAN ARTA AL AMR LI KATRI HAD AL ACHJAR

  • Ihtifal bi el yaoum el alami lil bia echhar eli dez ?

  • Mabrouk 3la Salouan el Jami3a
    Mabrouk 3la el 3aroui Sbitar
    Mabrouk 3la Zaio Al 7ébsse !
    ACh Khéssék A l3àryéne ?
    …. Khassni Portable …