Journée de l’environnement pour un lycée vert

آخر تحديث : الجمعة 6 أبريل 2012 - 10:22 مساءً
2012 04 03
2012 04 06

Une journée de réconciliation avec la nature ! Une journée réussie comme ses précédentes dans tous les établissements du royaume.

Dans ce climat écologique, la fédération des énergies est fort significative. C’est une sensibilisation aux écogestes, à tous les citoyens et à tous nos compatriotes, se sentir concernés, et du coup, se sentir responsables et prendre part à la lutte pour le respect de la biosphère.

Le concours de tous les apprenants, du corps administratif, des enseignants et de la municipalité est très louable. Tout mobilise pour faire de notre lycée un établissement vert et propre.

Les élèves, garçons et filles, ont fait preuve d’une motivation particulière. Une concurrence et une vraie lutte pour la propreté de leurs salles, cour, couloirs, jardins et tous les locaux de l’établissement étaient très manifestes. Nos compliments vont à tous les actants dans notre ville et à tous les gestes écolos dans toute la nation. Il n’en demeure pas moins qu’une autre campagne d’assainissement des esprits est souhaitable en vue d’obtenir des esprits verts dans un lycée vert. Un réel combat doit être mené contre certains élèves qui entravent malheureusement la tâche pédagogique par leurs inconduites pendant les cours.

Un peu, très peu même, de toute cette énergie témoignée, serait d’une grande utilité à nos classes pour enrayer ce mal infernal.

Confiance dans l’initiative de nos élèves !

 

Plume : Abdel Hamid El Badaoui.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

التعليقات9 تعليقات

  • allah yahafdak asi lbadawi

  • التعليم يكون با الاحترام المتبادل بين التلميد والاستاد
    والاحترام هو الدي يجعل التلميد محبا لاستاده
    والحب يبنى بنطق كلمات محترمة لا ب كلمات فضيعة ان لم يكن الاستاد يحترم التلميد ف ليحترم حرمة القسم

  • A lire l’article de M. Badaoui,on voit qu’il endosse plusieurs casquettes:il est romancier,poète ,écolo et pédagogue,d’ou son éclectisme.Son gout fervent pour la poésie rime avec le sens du beau,et du coup il met l’accent sur une beauté sublime qu’est la nature,l’écosystème avec ses quatre éléments.Appeler les citoyens à sauvegarder l’environnement est une priorité mais faire la sourde oreille est une calamité.On ne peut qu’applaudir ce geste civique de tous les acteurs qui se sont mobilisés pour cette campagne environnementale.Encore plus de verdissements pour nos établissements!Il n’y a pas une seule grille de lecture de l’article de M.Badaoui,car il y en a une autre qui est d’une telle importance qu’on ne doit pas l’occulter. D’ailleurs,l’auteur a souligné le rapport si étroit entre les deux lectures.Le cri de son écrit soulève aussi un problème au niveau du micro système et du macro système quant il évoque l’éducation,notamment l’indiscipline dans la classe avec des élèves chahuteurs et irrespectueux.Ce phénomène est d’autant plus alarmant qu’on doit repenser notre pratique éducative dans la société.Aujourd’hui,on est appelé à prioriser l’éducation.Pour terminer,je remercie M.Badaoui pour son sujet qui donne à réfléchir.

  • vous avez raison …il faut faire tout pour proteger nous environemment .

  • j’espère que l’appel sera entendu pour la beauté du lycée et de la ville, que les bonnes pratiques suivront, pour que les sacs en plastique ne constituent plus ce décor lugubre que la nature bafouée nous lance au visage.Quant à l’auteur, c’est un écologiste trempé.
    Normal, quand on est poète.

  • Dans votre rapport, je ne souligne que la dernière phrase de l’avant-dernier paragraphe. Tout ce que vous avez dit de la journée, de sa signification et des gestes de tous les participants a pris un teint noir avec votre appel au combat. Ladite phrase est porteuse de beaucoup de sens et peut-être de tant de souffrances. A mon avis(et j’espère que ma lecture en filigrane touche le hic), le rapport véhicule un des messages les plus percutants et visant le problème-source de toutes sortes de dérives. L’appel, d’ailleurs réitéré, au combat réel contre le mauvais comportement de certains élèves n’est ni gratuit ni fortuit. L’environnement, si les conditions climatiques ne sont pas sévères, est dirigeable; tout dépendra de nos efforts et des contingences. Autrement dit, l’environnement accepte et les coups et les caresses. Mais certains de nos élèves font de l’indécence un indice de leur maturité, du coup ils répondent aux conseils par le mépris, la moquerie et l’insulte. quelle virilité!
    J’aimerais vous dire et à tous ceux qui se soucient de l’avenir de notre progéniture que
    nous pouvons dompter la jungle jusqu’à son roi,quand nos enfants nous filent entre les doigts. nous devons, donc, repenser le système éducatif, au lieu de leur conseiller des préservatifs. Toutes ces lois leur octroyant des droits mènent certainement au désarroi.
    A bientôt!

  • Merci encore une fois cher prof.

  • et oui monsieur , badaoui , c’est on aura un esprit conscient de l’importance de l’environnement à zaio , le complexe comerçiale est un exemple de saleté malheureusement .

  • ما اروعك يا أستاد .. لأنك من صلبها و ر حمها ولم تكن يوما غريبا عنها ـــ البيئة ـــ ولنا لقاء عند المارد المشاكس خالد البدوي