Algérie: Le silence des bourreaux

آخر تحديث : السبت 26 مارس 2011 - 9:59 مساءً
2011 03 26
2011 03 26

SELEM MOQRAN

Trente-cinq ans après leur drame, les expulsés d’Algérie ne savent toujours pas quel est leur crime, Ils ne le sauront jamais, Il n’y en a pas, Cette agression, due à l’humeur du moment, est le propre des Etats sans loi ni foi, Les Etats voyous,

(Houari Boumediene) l’instigateur de ce crime abject est mort, le jour où ses victimes commémoraient le troisième anniversaire de leur tragédie, Le patron de la Sécurité Militaire(Kasdi Merbah) est parti, à son tour, sans rien dire et le ministre de l’information(Taleb Ibrahimi) publie ses Mémoires, Il est hautement improbable que le docteur ait manifesté quelque regret à l’égard des milliers de bébés condamnés à mourir de froid; des enfants arrachés à leur mères à coups de matraque et des mamans vidées à coup de poing parce que dans leur ventre il y avait un Algérien. La barbarie dans toute sa splendeur, ce qui, pour autant, n’empêche pas les généraux d’Alger, toute honte bue, de s’ériger en donneur de leçons sur les droits de l’Homme

Le jeune ministre des Affaires étrangères de l’époque (Bouteflika), qui s’approche inexorablement de l’échéance fatale, n’a pas eu le courage de regarder en face le crime dont il a été l’artisan, de le gérer, avec toute la gêne qu’il pourrait ressentir et de tourner la page.

Source : Maroc-Hebdo International

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

التعليقات4 تعليقات

  • nice post. thanks.

  • Merci bcps M.SELLAM
    Je trouve que vous faite un noble et énorme travail ! je trouve que nos enfants et les jeunes ,en général, ne savent rien sur notre malheur .Persévérez dans ce chemin ,au moins,ça servira comme histoire ,peut-être parviendront-ils à nous satisfaire! Allah yahhafdak et bonne continuité.
    autre chose,de grâce ,fait nous le plaisir de chercher au sein des diverses associations qui prétendent défendre notre cause ,je vois qu’ils se querellent entre eux (voir nuire à nous marocains expulsés d’Algérie un certain mois de décembre 1975),il est de votre devoir. d’intervenir par votre plume;peu-être cesseront ils à se chamailler! grosses bises.

  • merci aba salam allah yartik assaha

  • nous savons trés bien que les autorités algériennes ayons des comtortements agressives .
    pourtant que les marocains toujours s’accrifient pour améliorer les relations avec eux …
    ils font que des mauvaises décisions qui sont nuisibles pour l’endroit en générale.
    d’alleur le peuple algérien est trés sympa ……………………………….
    à mon avis